Différents types de disques durs

Le progrès technologique est tel de nos jours que de nouveaux produits arrivent régulièrement sur le marché. Certains peuvent être des variantes de ce que vous connaissez déjà. C’est le cas des disques durs. Il y a les disques durs internes, externes et il y a aussi le disque dur multimédia. Ce dernier sert à stocker des fichiers mais aussi à les lire. Transférez vos photos, musique ou vidéo sur le disque, connectez-le sur une chaîne hi-fi ou une télé et vous pouvez les écouter ou les regarder. Si le boîtier comporte une antenne, cela veut dire que vous pouvez y transférer des fichiers sans connexion filaire. Quels sont les autres disques durs existants ?

Les disques durs dits de « réseau »

Ce qu’on appelle disques durs réseau sont des disques que vous pouvez partager entre plusieurs postes en les connectant à un routeur. Ces disques durs possèdent leur adresse IP et plus d’un ordinateur peuvent y accéder par le biais d’une connexion Ethernet ou via le wi-fi. Pour configurer les paramètres de ce type de disques durs, vous n’avez qu’à vous servir de l’interface de gestion d’un ordinateur. Ils ont une capacité entre 500 et 16 To.

Disques durs ou cloud personnel ?

De plus en plus aujourd’hui, les stockages en ligne supplantent les stockages par disques durs. Pour faire face à cette concurrence, de nombreux fabricants de disques durs proposent ce qu’on appelle cloud personnel, tels que Seagate Central et Western Digital My Cloud. Leur capacité peut aller de 2, 3 à 4 To que vous devez connecter à Internet via votre box. Vous pouvez y stocker des documents, des photos, des films, de la musique et vous avez la possibilité de les consulter à distance, à partir d’une tablette, d’un autre ordinateur ou de votre smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *